Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Rachel EMMA

Étudiant
Hervé Hugueny

Chef des informations

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Audiovisuel > L'Autorité de la concurrence autorise, sous conditions, le rachat de SFR par Numéricable - Audiovisuel

Audiovisuel
/ Flash


16/01/2014


L'Autorité de la concurrence autorise, sous conditions, le rachat de SFR par Numéricable



 

Le 27 octobre, l'Autorité de la concurrence a autorisé, sous conditions, le rachat de SFR par Numéricable, filiale du groupe Altice. Parmi quatre risques concurrentiels relevés, figure notamment celui identifié sur les marchés de la télévision payante du fait de la participation de 20 % de Vivendi dans le capital de Numéricable groupe. Ainsi, une fois l'opération réalisée, cette participation de Vivendi risque de lui donner un accès étendu aux informations stratégiques de la nouvelle entité, ce qui lui conférerait ainsi la possibilité d'adapter son comportement concurrentiel sur certains marchés sur lesquels il est en concurrence avec Numéricable, comme la télévision payante et les télécommunications. Par l'intermédiaire de sa filiale Groupe Canal Plus, le groupe pourrait notamment utiliser ces informations pour restreindre la concurrence sur les marchés de l'édition et de la commercialisation de chaînes payantes. De même, le potentiel concurrentiel du nouvel ensemble sur les marchés ultramarins de la fourniture d'accès à internet risquerait d'être contraint par la capacité de Vivendi à anticiper toute offensive commerciale. Les quatre principaux engagements, négociés avec l'Autorité et souscrits à la fois par Numéricable et Altice, comportent des mesures aussi bien structurelles (cession d'actifs) que comportementales (encadrement du comportement du nouvel ensemble). Numéricable s'est notamment engagé à ne communiquer à Vivendi aucune information commerciale stratégique concernant les marchés sur lesquels ces deux groupes sont en concurrence, ou le deviendraient pendant la durée des engagements.

16 janvier 2014 - Légipresse N°321
258 mots
> Commenter
Ajouter un commentaire
Titre du commentaire :
Message :
Envoyer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message
Powered by Walabiz