Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Rachel EMMA

Étudiant
Hervé Hugueny

Chef des informations

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Audiovisuel > Le film Salafistes sera interdit aux moins de 18 ans, annonce le ministère de la Culture - Audiovisuel

Cinéma
/ Flash


27/01/2016


Le film Salafistes sera interdit aux moins de 18 ans, annonce le ministère de la Culture



 

Fleur Pellerin a  tranché. Le film documentaire Salafistes, réalisé par François Margolin et le journaliste mauritanien Lemine Ould M. Salem, sera donc interdit aux moins de 18 ans, avec avertissement. Le visa est en cours de délivrance.

Ce film voit s’exprimer des théoriciens du terrorisme islamiste que les auteurs ont rencontrés en Mauritanie, au Mali, en Tunisie ou encore en Irak depuis 2012. Montrant l’application de la « charia » au quotidien, il comporte également des vidéos de propagande du groupe djihadiste Etat islamique (EI) et d’Al-Qaida ainsi que des images amateurs filmées lors des attentats du 11 septembre 2001 et de l’attaque contre Charlie Hebdo.

Pour Fleur Pellerin :"Compte tenu du parti pris de diffuser sans commentaires des scènes et des discours d’une extrême violence, j'ai décidé de suivre l'avis de la commission [de classification]. En tant que ministre de la Culture et de la Communication, mon rôle lors de la délivrance du visa d’exploitation de toute œuvre cinématographique est de respecter le travail de l’auteur qui est le seul responsable de son œuvre, tout en ayant à chaque fois à l’esprit la nécessaire protection de la jeunesse".

En effet, après un premier avis de la commission de classification des œuvres cinématographiques préconisant une interdiction aux moins de 18 ans avec avertissement du film, ses réalisateurs ont souhaité modifier leur film et solliciter par conséquent un nouveau visa. Cette version ayant été transmise hier en milieu de journée, la commission s’est réunie le soir-même. Elle s'est, à nouveau et à une large majorité, prononcée en faveur d'une interdiction aux moins de 18 ans, assortie d’un avertissement aux termes de la décision suivante :

" Ce film qui donne sur toute sa durée et de façon exclusive, la parole à des responsables salafistes, ne permet pas de façon claire de faire la critique des discours violemment anti-occidentaux, anti démocratique de légitimation d’actes terroristes, d’appels au meurtre d’infidèles présentés comme juifs et chrétiens, qui y sont tenus. Les images parfois insoutenables soutiennent ces propos en dépit de la volonté des réalisateurs de les utiliser en contre-point. Pour ces raisons une interdiction aux mineurs de moins de 18 ans assortie de l’avertissement suivant est indispensable : « ce film contient des propos et des images extrêmement violents et intolérables, susceptibles de heurter le public ».
27 janvier 2016 - Légipresse N°335
440 mots
> Commenter
Ajouter un commentaire
Titre du commentaire :
Message :
Envoyer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message
Powered by Walabiz