Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Elise Proux

Responsable Juridique
PLAYTIME
Géraldine Falcon

particulier

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Infractions de presse > La condamnation pénale de la rédactrice en chef d'un journal russe, jugée complice d'injure à l'encontre d'un maire, est contraire à l'article 10 - Infractions de presse

5,00€ TTC
Injure
/ Jurisprudence


31/05/2016


La condamnation pénale de la rédactrice en chef d'un journal russe, jugée complice d'injure à l'encontre d'un maire, est contraire à l'article 10



Ajouter au panier



> Abonné ? Identifiez-vous




Une journaliste russe ayant publié un article dans lequel l'expression "un moujik de l'Altaï à la tête de voleur qui occupait confortablement un siège haut placé" pour viser celui qui était alors le maire d'une ville de Russie, fut condamnée à ce titre pour injure à une amende de 10 000 roubles (soient 1350 euros environ). La rédactrice en chef du journal fut pour sa part déclarée complice de l’infraction, et se vit infliger une amende de 50 000 roubles. Elle saisit la ...
Cour européenne des droits de l'homme, (3e sect.), 31 mai 2016, Nadtoka c/ Russie
 
31 mai 2016 - Légipresse N°339
834 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message
Powered by Walabiz