Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Elise Proux

Responsable Juridique
PLAYTIME
Géraldine Falcon

particulier

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Disparition de Jean Gaston Moore -

Flash


08/07/2016


Disparition de Jean Gaston Moore




 

Jean Gaston MOORE était un ami. Triplement, un ami.

Un ami personnel, depuis mes premiers pas au Palais.

Un ami de l’avocature, pour avoir embrassé la profession, et surtout l’avoir suivie, toute sa vie durant, en lui ouvrant ses colonnes de la Gazette du Palais.

C’était, enfin, un ami de la presse, pour avoir eu un rôle très actif au sein de ses instances dirigeantes, en particulier la FNPS, où il a animé des décennies durant, en qualité de Président, la très active commission juridique, qu’il accueillait dans la salle à manger de la Gazette, place Dauphine.

Il était, à la fois, la presse et le barreau, soit, pendant plus de cinquante ans, au cœur de notre démocratie.

Sa vie pourtant très active et occupée, ne lui interdisait jamais de s’arrêter quelque temps pour converser, lorsqu’on le rencontrait place Dauphine, promenant son labrador. On évoquait les potins du Palais ou les dernières réglementations sur les aides de l’Etat à la presse.

C’est une figure incontestable du Palais, celui de l’île de la Cité, qui nous a quittés.

Nous adressons à sa famille toute notre affection.


Basile Ader

Directeur de la rédaction



Jean-Gaston Moore a été très actif au Syndicat de la presse économique juridique et politique (SPEJP) et, plus largement, au sein de la Fédération nationale de la presse d'information spécialisée (FNPS). J'ai eu l'honneur de lui succéder en 2010 à la présidence de la Commission juridique de la fédération. Il m'avait de longue date préparé à cela mais je souhaitais à l'époque que le mécanisme se déclenchât le plus tard possible car je savais alors que nous n'allions plus entendre ses digressions prospectives, ses commentaires de jurisprudence racontés comme une chronique judiciaire et... que nous n'allions plus partager nos déjeuners de commission rue Dauphine, au siège de la Gazette du Palais, où se mêlaient convivialité et malice. Le Off était de rigueur !


Merci Jean-Gaston pour votre œuvre.


Charles-Henry Dubail
Directeur de Légipresse

8 juillet 2016 - Légipresse
404 mots
> Commenter
Ajouter un commentaire
Titre du commentaire :
Message :
Envoyer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message
Powered by Walabiz