Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Hervé Hugueny

Chef des informations

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Infractions de presse > La condamnation de J-M. Le Pen pour avoir déclaré que "En France l'occupation allemande n'a pas été particulièrement inhumaine" n'est pas contraire à sa liberté d'expression - Infractions de presse

5,00€ TTC
Négationnisme
/ Jurisprudence


18/10/2016


La condamnation de J-M. Le Pen pour avoir déclaré que "En France l'occupation allemande n'a pas été particulièrement inhumaine" n'est pas contraire à sa liberté d'expression



Ajouter au panier



> Abonné ? Identifiez-vous




Jean-Marie Le Pen avait été condamné par les juridictions françaises pour complicité de contestation de crimes contre l'humanité pour avoir déclaré, à l'occasion d'un entretien accordé au journal Rivarol : "En France, l'occupation allemande n'a pas été particulièrement inhumaine, même s'il y a eu des bavures, inévitables dans un pays de 550 000 kilomètres carrés". Il avait saisi la Cour européenne des droits de l'homme, invoquant l'article 10 de la Convention, se plaignant de ...
Cour européenne des droits de l'homme, (5e sect.), 6 octobre 2016, J-M. Le Pen c/ France
 
18 octobre 2016 - Légipresse N°343
398 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message
Powered by Walabiz