Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Yolaine de Sèze

Avocat stagiaire

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Communications électroniques > Twitter et la vie d’avant : les réseaux sociaux changent-ils tout ? - Communications électroniques

11,00€ TTC
Liberté d'expression
/ Chroniques et opinions


14/12/2017


Twitter et la vie d’avant : les réseaux sociaux changent-ils tout ?



Ajouter au panier



> Abonné ? Identifiez-vous



Par sa capillarité, sa viralité, son instantanéité, à coup de retweets et hashgtags, un réseau social tel que Twitter donne le sentiment d’un changement de paradigme pour la liberté d’expression. Est-ce une illusion ? Ou ce type de média porte-t-il bel et bien en germe un basculement ? Il convient d’interroger certaines notions fondamentales de notre droit de la presse, bien au-delà de ce qui, jusqu’ici, n’aura été finalement que des ajustements techniques à des média nouveaux. Car la liberté d’expression sera, dans vingt ou trente ans, ce que les réseaux sociaux auront fait d’elle.

On pardonnera le caractère un peu spéculatif de cet article, qui est né d’un double vertige. D’abord à la lecture de cette phrase dans une interview de Justin Rosenstein, ancien de chez Facebook, développeur du bouton "Like", aujourd’hui repenti et en croisade contre les dangers des réseaux sociaux : "Nous sommes peut-être la dernière génération qui se souvient de la vie d’avant".(1) Il parlait surtout de « l’économie de l'addiction » et de la dépendance ...
Renaud Le Gunehec
Avocat au Barreau de Paris - Normand et associés
 
14 décembre 2017 - Légipresse N°355
5754 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message