Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Paloma ACCOT

Etudiant

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Infractions de presse > Imputations visant Jean-Marie Le Pen, accusé d’avoir « fait l’éloge de la Gestapo et de l’occupation allemande » : les propos reposent sur une base factuelle suffisante - Infractions de presse

5,00€ TTC
Diffamation
/ Jurisprudence


22/03/2018


Imputations visant Jean-Marie Le Pen, accusé d’avoir « fait l’éloge de la Gestapo et de l’occupation allemande » : les propos reposent sur une base factuelle suffisante



Ajouter au panier



> Abonné ? Identifiez-vous




Jean-Marie Le Pen a porté plainte et s'est constitué partie civile du chef de diffamation publique envers un particulier, en raison des propos tenus par Arnaud Montebourg, alors ministre du redressement productif, face à Marine Le Pen, lors de l'émission Les débats du Grand Jury, diffusée en direct sur une station de radio, et comportant le passage suivant: « ...Moi je n'oublie pas que le président d'honneur du Front National a fait, il y a quelques années, l'éloge de la Gestapo et de ...
Cour de cassation, (ch. crim.), 27 février 2018, J-M. Le Pen c/ A. Montebourg
 
22 mars 2018 - Légipresse N°359
882 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message
Powered by Walabiz