Sur le même sujet

Marques / Cours et tribunaux

Un Taittinger peut en cacher un autre en Champagne !

6/12/2018

Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Antoine Rey

Legal analyst

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Marques > L’usage du nom « Taittinger », par un membre de la famille, pour la vente et la promotion du champagne, porte-t-il atteinte à la marque renommée et relève-t-il du parasitisme ? - Marques

Marques
/ Jurisprudence


22/11/2018


L’usage du nom « Taittinger », par un membre de la famille, pour la vente et la promotion du champagne, porte-t-il atteinte à la marque renommée et relève-t-il du parasitisme ?



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



À la suite de la cession par la famille Taittinger de ses parts dans la société du groupe familial propriétaire de la célèbre marque de champagne, une des membres de la famille, Virginie Taittinger, a déposé la marque verbale française « Virginie T » pour désigner divers produits dont le champagne. Pour permettre la distribution du champagne commercialisé sous cette marque, elle a créé sa propre société, a réservé le nom de domaine « www. virginie-t.com » et assuré une ...
Cour de cassation, (ch. com.), 10 juillet 2018, Sté Taittinger et a. c/ Mme V. Taittinger
 
22 novembre 2018 - Légipresse N°364
580 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message