Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
ELODIE TUAILLON HIBON

AVOCATE
CABINET AVOCATS
Pierre-Yves Thoumsin

Avocat associé
Prioux Culot + Partners

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Communications électroniques > Données personnelles : la CJUE réaffirme qu’une case précochée dans un contrat de fourniture de services de télécommunications ne vaut pas consentement - Communications électroniques

Informatique et libertés
/ Jurisprudence


13/11/2020


Données personnelles : la CJUE réaffirme qu’une case précochée dans un contrat de fourniture de services de télécommunications ne vaut pas consentement



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



La requérante est une filiale de la société Orange, basée en Roumanie. En 2018, l’Autorité nationale de surveillance du traitement des données à caractère personnel (ANSPDCP), équivalent de la CNIL en Roumanie, l’a condamnée à une amende pour avoir collecté et conservé les copies des titres d’identité de ses clients sans leur consentement explicite. L’Autorité a en effet constaté que les contrats de fourniture de services de télécommunication proposés par la société ...
Cour de Justice de l'Union européenne, 11 novembre 2020, Orange România SA/ANSPDCP
 
13 novembre 2020 - Légipresse N°387
720 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message