Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
vincent ubeda

élève avocat
Laure Abramowitch

Avocat droit public droit ...

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Le Csa propose de réduire la période d'égalité du temps de parole précédent les élections présidentielles -

Audiovisuel
/ Flash


01/10/2012


Le Csa propose de réduire la période d'égalité du temps de parole précédent les élections présidentielles



 

Dans un rapport rendu le 9 octobre dernier, Christine Kelly, membre du Csa chargée de la présidence des groupes de travail « Pluralisme et campagnes électorales », propose la suppression de la « période intermédiaire » de trois semaines qui précède les deux semaines préélectorales. Les chaînes de télévision et de radio étaient en effet tenues de respecter une stricte égalité des temps de parole sur cette période totale de cinq semaines, ce qu'ils dénonçaient et jugeaient intenable au plan éditorial. Soutenue par la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale, et défendue devant le Conseil constitutionnel, cette réforme devrait être mise en place à partir du deuxième semestre 2016. Alors que le Csa avait déjà préconisé cette réforme en 2007, le Conseil constitutionnel estimait qu'il n'était pas possible de revenir à un équilibre plus souple des règles du pluralisme. Le Csa recommande également de fixer « une heure de fermeture commune pour l'ensemble des bureaux » de vote, afin d'éviter les fuites de résultats avant 20 heures, proposition qui nécessite toutefois une intervention du législateur.
Enfin, le rapport suggère la réduction à 40 minutes (au lieu de 60) de la durée maximum des émissions officielles enregistrées par les candidats au second tour.
1er octobre 2012 - Légipresse N°299
222 mots
> Commenter
Ajouter un commentaire
Titre du commentaire :
Message :
Envoyer