Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
François Illouz

Avocat
ILLOUZ AVOCATS
Nelly MARTIN

CREATRICE

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Droit d'auteur > Facebook ne compte pas rémunérer les éditeurs de presse pour les liens « enrichis » partagés sur sa plateforme - Droit d'auteur

Droit voisin
/ Flash


04/11/2019


Facebook ne compte pas rémunérer les éditeurs de presse pour les liens « enrichis » partagés sur sa plateforme



 

C’est par un communiqué que Facebook a annoncé, le 24 octobre 2019, jour d’entrée en vigueur de la loi sur le droit voisin, sa « politique » en la matière. « Les dispositions de cette loi prévoient notamment l’autorisation des éditeurs de presse pour afficher sur les plateformes en ligne, dans un format enrichi, les liens vers leurs contenus. C’est déjà le cas sur Facebook. Les éditeurs de presse décident en effet de la publication de leurs contenus sur notre plateforme. Nous allons ainsi continuer d’afficher leurs contenus dans un format enrichi, en y incluant les images, les titres, les extraits et autres champs qu’ils publient via leur flux RSS. Une très petite part des contenus sur notre plateforme est cependant publiée par des utilisateurs, et ce sans avoir reçu le consentement des éditeurs de presse. Aussi, si ces derniers souhaitent que les liens publiés par les utilisateurs s’affichent dans un format enrichi sur Facebook, ils auront la possibilité de nous donner leur accord et de nous informer de leur volonté que ces liens soient affichés dans un format enrichi ». De fait, et comme annoncé, la firme a commencé à supprimer sur sa plateforme l’enrichissement (photos, sous-titres) des liens renvoyant vers des contenus de sites de presse.

Dans un communiqué commun, la FNPS, l’Alliance et le SEPM dénoncent l’attitude de « Facebook qui refuse la mise en œuvre de bonne foi des droits voisins des éditeurs de presse.

Dans le même temps, Facebook a annoncé vouloir lancer prochainement un espace dédié aux actualités en France. Présenté fin octobre sur le marché américain, Facebook News est un nouvel espace où sont mis en avant une sélection de contenus réalisée par des journalistes professionnels avec l’aide d’algorithmes.«  Nos discussions avec les éditeurs français pour définir ce à quoi ressemblerait la meilleure expérience en la matière et comment nous pourrions rémunérer nos partenaires de façon appropriée, sont déjà en cours et se poursuivront […]. Nous continuons de travailler avec les éditeurs en qualité de partenaire, afin de leur permettre de créer de la valeur » déclare Facebook. Il n’est pas évident que les éditeurs voient les choses ainsi.

4 novembre 2019 - Légipresse N°376
413 mots
> Commenter
Ajouter un commentaire
Titre du commentaire :
Message :
Envoyer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message