Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Arnd WOLFRAM

Avocat

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > La reconnaissance de la bonne foi exige que le journaliste justifie du sérieux de l'enquête effectuée “avant” la publication -

Diffamation
/ Jurisprudence


01/01/1997


La reconnaissance de la bonne foi exige que le journaliste justifie du sérieux de l'enquête effectuée “avant” la publication



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Le journaliste qui prétend au bénéfice de la bonne foi doit justifier de la légitimité du but poursuivi, de son absence d'animosité personnelle envers la personne visée, de la prudence manifestée dans la relation des faits et du sérieux de l'enquête "avant" la publication. En l'espèce, la présentation sans réserve d'informations sur de prétendus blanchiments de capitaux, insuffisamment contrôlées avant la publication, exclut le bénéfice de la bonne foi.
Tribunal de grande instance, Paris, 1re ch. 1re sect., 19 juin 1996, Tranchant c/ Société Événement du Jeudi SA
 
1er janvier 1997 - Légipresse N°138
87 mots