Sur le même sujet

Le corps mort comme objet d'exposition / Cours et tribunaux

Le corps mort comme objet d'exposition

1/11/2010

Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Renee Ngango

Avocate
Cabinet individuel
Auxence Alméras Vaillant

Chargé de communication

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Interdiction d'une exposition de cadavres humains portant atteinte à la dignité humaine -

Dignité humaine
/ Jurisprudence


01/10/2010


Interdiction d'une exposition de cadavres humains portant atteinte à la dignité humaine



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



En vertu des articles 16 et suivants du Code civil, le respect dû au corps humain ne cesse pas avec la mort. Le juge peut prescrire toutes mesures propres à empêcher ou faire cesser une atteinte illicite au corps humain ou des agissements illicites portant sur des éléments ou des produits de celui-ci, y compris après la mort.

En l'espèce, une société avait organisé à Paris une exposition de cadavres humains “plastinés”, ouverts ou disséqués, installés, pour certains, dans des attitudes évoquant la pratique de diff érents sports, et montrant ainsi le fonctionnement des muscles selon l'eff ort physique fourni. Alléguant un trouble manifestement illicite au regard des articles 16 et suivants du Code civil, L. 1232-1 du Code de la santé publique et 225- 17 du Code pénal, et soupçonnant par ailleurs un ...
Cour de cassation, 1re ch. civ., 16 septembre 2010, SARL Encore Events c/ Association « Ensemble contre la peine de mort » et a.
 
1er octobre 2010 - Légipresse N°276
240 mots