Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
zoé Gouverneur

Etudiante

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > L'affi rmation péremptoire selon laquelle un couple de délégués syndicaux aurait « négocié son départ » d'une société de presse « au prix fort » est diff amatoire -

Diffamation
/ Jurisprudence


01/07/2011


L'affi rmation péremptoire selon laquelle un couple de délégués syndicaux aurait « négocié son départ » d'une société de presse « au prix fort » est diff amatoire



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Un journal hebdomadaire satirique avait publié un article intitulé « 500 000 euros pour se taire au Parisien » relatant comment un couple de journalistes délégués syndicaux avait « négocié son départ au prix fort » d'une société de presse. Estimant que cet article portait atteinte à leur honneur et à leur considération, les journalistes visés avaient poursuivi le directeur de la publication du journal en diff amation devant le tribunal correctionnel. Le prévenu ayant été ...
Cour d'appel, Paris, Ch. 2, pôle 7, 4 mai 2011, M. Buratto et a. c/ X. Monnier et a.
 
1er juillet 2011 - Légipresse N°285
426 mots