Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Anissa Benjemaa

Étudiante
Juliette Freche

Étudiant droit du numérique, ...

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Pénalisation de la négation des génocides : pour ou contre ? -

Chroniques et opinions


01/04/2012


Pénalisation de la négation des génocides : pour ou contre ?



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Alors que la « loi Boyer » visant à « réprimer la contestation de l'existence des génocides reconnus par la loi » était en cours d'examen par le Conseil constitutionnel, l'Institut de droit pénal du Barreau de Paris a organisé, le 6 février 2012, à la Maison du Barreau, un colloque sur le thème « Pénalisation de la négation des génocides : pour ou contre ? ». Y intervenaient Vincent Nioré, Jean-Yves Le Borgne, Henri Leclerc, Christian Charrière-Bournazel, Basile Ader, Sévag Torossian, Ron Soffer et Mario Stasi. Nous reproduisons ici certaines interventions.

Intervenant en clôture d'un colloque pour – selon le programme – faire un rapport de synthèse, il me revient – et je m'en réjouis – d'être votre interprète à tous pour remercier chacun des intervenants dont les exposés nous ont passionnés, pour féliciter aussi Vincent Nioré qui a pris le relais pour diriger les travaux de l'Institut de droit pénal, né il y a bien longtemps déjà, et sous l'impulsion d'Henri Leclerc et de Jean-Marc Varaut qui avaient su convaincre le bâtonnier ...
Mario STASI
Ancien bâtonnier du Barreau de Paris Président d'Honneur de l'Institut de ...
 
1er avril 2012 - Légipresse N°293
3044 mots