Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Patrick NGUYEN

Professeur de l'enseignement ...
JEAN MATOS

Formateur en éthique du soin

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Pour bénéficier de l'exception de bonne foi, le journaliste doit prouver qu'il a mené une enquête sérieuse, et notamment qu'il a respecté le principe du contradictoire -

Diffamation
/ Jurisprudence


01/12/2012


Pour bénéficier de l'exception de bonne foi, le journaliste doit prouver qu'il a mené une enquête sérieuse, et notamment qu'il a respecté le principe du contradictoire



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Un magazine d'actualité people avait publié un article intitulé « Je suis un Sdf. F.-M. B. m'a mitraillé comme si j'étais un vulgaire objet », relatant qu'un célèbre photographe avait été giflé par un homme qu'il était en train de photographier sur les Champs-Élysées sans son autorisation. Le photographe avait assigné l'éditeur du magazine et son directeur de publication du chef de diffamation publique envers un particulier. Le tribunal accueille ses demandes. Il relève que ...
Tribunal de grande instance, Paris, 17e ch. civ., 17 septembre 2012, F.M. Banier c/ Mondadori Magazines France et a.
 
1er décembre 2012 - Légipresse N°300
474 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message