Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
catherine HULIN

directrice des affaires ...
Nathanaël Girardin-Valley

Doctorant, Juriste-assistant

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Communications électroniques > Droit des médias : de la spécialité à l'hyperspécialisation ? Nouvelle « querelle des anciens et des modernes » ? - Communications électroniques

Communication numérique
/ Chroniques et opinions


09/11/2020


Droit des médias : de la spécialité à l'hyperspécialisation ? Nouvelle « querelle des anciens et des modernes » ?



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Les nouveaux problèmes juridiques, liés à l'état des techniques de communication et à leurs usages publics, le sont-ils véritablement ? Le numérique constitue-t-il, à cet égard, un « nouveau monde » que le droit des médias devrait appréhender de façon particulière ? Qu'aurait-on à gagner à considérer les choses ainsi, dans leurs spécificités ? Aux méfaits d'une approche hyperspécialisée du droit des médias, ne devrait-on pas préférer les bienfaits d'une approche générale davantage souple et durable ?

Chronique et opinions Communication numérique Liberté d’expression L'évolution actuelle du droit des médias incite à formuler, à son égard, quelques remarques, réflexions et interrogations. Celles-ci portent notamment sur la nécessité, les effets, les avantages ou les inconvénients d'une hyperspécialisation des dispositions constitutives de la matière, alors inévitablement transitoire. Ne devrait-on pas, au contraire, considérer l'utilité qu'il y aurait à se référer à ...
Emmanuel Derieux
Professeur à l’Université Panthéon-Assas (Paris 2)
 
9 novembre 2020 - Légipresse N°386
3505 mots