Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Michel Maurel

Journaliste

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > LE CHE À LA BASTILLE ! -

Condamnation pour contrefaçon d'un bar exploitant une fresque réalisée à partir de la photographie du che
/ Cours et tribunaux


01/10/2010


LE CHE À LA BASTILLE !



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Une société exploitant un bar restaurant ayant représenté sur un de ses murs une peinture reprenant les traits de Che Guevara, réalisée à partir de la célèbre photographie de Korda, est condamnée pour contrefaçon, la cour d'appel reconnaissant l'originalité du cliché, peu importe qu'une fresque comparable puisse orner l'un des murs d'un monument à La Havane, dès lors que la fresque litigieuse reproduit les caractéristiques essentielles de l'oeuvre sur laquelle les ayants droit du photographe disposent de droits exclusifs. Peu importe également que cette photographie soit diff usée sur de très nombreux supports pour devenir une représentation très largement partagée.
Le restaurant, qui diff usait également la même effi gie pour sa publicité commerciale, en la reproduisant sur des articles vestimentaires et sur des serviettes, était également poursuivi en contrefaçon de la marque constituée de la reproduction de la célèbre photographie. La cour juge nulle la marque, car bien qu'incontestablement arbitraire, celle- ci est dépourvue, en soi, de caractère distinctif.

La notoriété de la photographie de Che Guevara, identifi ée sous le nom de « Che au béret et à l'étoile », est absolument considérable.L'importance du contentieux portant sur cette photographie l'est tout autant, à la mesure de la portée immense du rapport symbolique suscitée par cette représentation (1).Dernier en date, un arrêt de la cour d'appel de Paris du 21 mai 2010 (2) a eu à trancher un litige entre les ayants droits du photographe Korda, et un restaurant du quartier de la ...
Cour d'appel, Paris, Pôle 5, ch. 2, 21 mai 2010, SARL Bastille St Antoine c/ Diaz Lopez et a.
Carole COUSON
Avocat au Barreau de Nantes Cabinet ARTLEX
 
1er octobre 2010 - Légipresse N°276
4650 mots