Sur le même sujet

La correspondance inédite de rené char et le droit de divulgation post mortem / Cours et tribunaux

La correspondance inédite de René Char et le droit de divulgation post mortem

1/11/2011

Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
zoé Gouverneur

Etudiante

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Droit d'auteur > Abus dans l'exercice du droit de divulgation : la charge de la preuve incombe à la personne qui invoque l'abus notoire - Droit d'auteur

Droit d'auteur
/ Jurisprudence


01/09/2011


Abus dans l'exercice du droit de divulgation : la charge de la preuve incombe à la personne qui invoque l'abus notoire



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Les enfants de la collaboratrice et compagne d'un célèbre poète ayant formé le projet de faire publier la correspondance échangée entre ce dernier et leur mère s'étaient heurtés au refus de la femme de celui-ci, légataire universelle du poète. Ils avaient alors fait assigner cette dernière pour être autorisés à faire publier cette correspondance, en prétendant que le refus opposé constituait un abus notoire dans l'exercice du droit moral dont elle était investie. La cour ...
Cour de cassation, 1re ch. civ., 9 juin 2011, Mme René Char c/ du Bouchet
 
1er septembre 2011 - Légipresse N°286
267 mots