Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Ahooja Raghav

Researcher
Pauline Cruse

Stagiaire

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Droit d'auteur > La dérive libérale de la Cour de cassation dans l’interprétation de l’exception de parodie - Droit d'auteur

Parodie
/ Cours et tribunaux


27/11/2019


La dérive libérale de la Cour de cassation dans l’interprétation de l’exception de parodie



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



La parodie est définie par le Larousse comme l'imitation satirique d'un ouvrage sérieux dont on transpose comiquement le sujet ou les procédés d'expression. Issue du grec para (contre) et odé (chant) qui signifie littéralement « contre-chant », la parodie était déjà utilisée par les Grecs. Ainsi Aristophane parodiait déjà Eschyle et Euripide. Juridiquement, aucune définition n'en est donnée par le législateur qui se contente de préciser qu'elle est une exception au monopole ...
Cour de cassation, (1re ch. civ ), 22 mai 2019, Mme Marest épouse Goudon
Krystelle Biondi
Avocat au Barreau de Paris
 
27 novembre 2019 - Légipresse N°375
2493 mots