Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Tourne Niac

Etudiant

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Droit d'auteur > Tintin au pays de Hopper : la parodie par l'incongru - Droit d'auteur

Droit d'auteur
/ Cours et tribunaux


27/09/2021


Tintin au pays de Hopper : la parodie par l'incongru



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Le tribunal déboute la société Moulinsart de son action en contrefaçon visant l'auteur de peintures représentant le personnage Tintin dans un décor inspiré des œuvres du peintre américain Edward Hopper. Il reconnaît l'exception de parodie, au motif que les toiles se réfèrent à l'œuvre d'Hergé avec une intention humoristique et un but critique. Pour le tribunal, il n'y a pas de confusion possible et le peintre « peut faire usage de la liberté d'inspiration à la condition de ne pas porter une atteinte à l'œuvre originale ».

Un jugement du Tribunal judiciaire de Rennes, opposant la société Moulinsart et Fanny Rodwell (seconde épouse et légataire universelle d'Hergé) à l'artiste-peintre Xavier Marabout, retient l'attention. Outre le fait qu'il s'inscrit dans la lignée des contentieux quasi systématiques initiés par Moulinsart à l'encontre de ceux qui empruntent des éléments de l'univers du bédéiste belge, ce jugement intéresse dès lors qu'il fait prévaloir l'exception de parodie sur le droit ...
Tribunal judiciaire, Rennes, (2e ch. civ.), 10 mai 2021, Sté Moulinsart et a. c/ X. Marabout
Pierre Pérot
Avocat au Barreau de Paris
 
27 septembre 2021 - Légipresse N°395
2555 mots