Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Patricia Gendrey

Enseignant
Ondine Delonca

Etudiante

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Peut-on résorber la fracture numérique ? -

La dématérialisation des services et des données publiques
/ Chroniques et opinions


01/02/2012


Peut-on résorber la fracture numérique ?



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



La fracture numérique, source de déséquilibre patent dans les rapports entre l'administration et les usagers, ne se limite pas à l'existence ou non d'une connexion et aux clivages que cela peut engendrer au sein de la population. Elle intègre les possibilités d'utiliser la technologie pour accéder non seulement à l'information, la connaissance, mais également un nouveau mode d'éducation visant à asseoir le développement du télétravail, des téléservices, des téléprocédures, de l'e-commerce, de l'e-loisir, de l'e-santé, etc. Dès lors, envisager la fracture numérique sous l'angle du clivage ne résout pas tous les problèmes liés à la dématérialisation des services administratifs. La fourniture de ce service est en soi un élément de réflexion. En effet, deux aspects sont à prendre en considération : le support et l'information. Il est certain que l'information numérisée offre des possibilités de traitement et de stockage qui sont autant de nouvelles perspectives dès lors qu'il s'agit de moderniser l'État. Cela étant, faire en sorte que la technologie détermine l'organisation de la société suppose dans le même temps d'améliorer les services offerts ou à tout le moins de les adapter aux besoins de la population dans cet univers numérique.

Dans l'esprit des pouvoirs publics, l'un des enjeux à moyen terme est de réduire la fracture numérique, source de déséquilibre patent dans les rapports entre l'administration et les usagers.Une étude menée par le CREDOC et rendue publique le 11 décembre 2009, fournit des indicateurs chiffrés de cette répartition permettant de sérier les différents motifs qui conduisent à cette fracture (1). Ces motifs sont nombreux. La fracture numérique englobe chronologiquement une fracture ...
 
1er février 2012 - Légicom N°47
5238 mots