Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Mickaël Rigault

Chargé de projets
ELDA
catherine / da2401869 vallee de pommery

documentaliste juridique
VEIL JOURDE

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Le droit à l'oubli et la loi française écartés au profit de l'application de la loi étrangère -

Informatique et libertes
/ Jurisprudence


01/09/2008


Le droit à l'oubli et la loi française écartés au profit de l'application de la loi étrangère



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Aux termes de l'article 5 de la loi du 6 janvier 1978, il faut, pour que le responsable du traitement de données personnelles soit soumis à cette loi, à défaut d'être établi sur le territoire français ou d'un autre État membre de l'Union européenne, que des moyens de traitement soient mis en oeuvre sur le territoire, à l'exclusion de ceux qui ne sont utilisés qu'à des fins de transit. Selon l'article 4,1, c) de la directive 95/46/CE du 24 octobre 1995, il faut, pour que le responsable non établi sur le territoire de la Communauté soit soumis à la loi de l'État membre concerné, être fait recours à des moyens, automatisés ou non, situés sur le territoire de cet état, sauf si ceux-ci ne sont utilisés qu'à des fins de transit sur celui-ci.

En l'espèce, l'auteure de messages publiés en 1998 sur un forum internet et comportant des informations relatives à sa vie privée (goûts, vie intime…) a constaté que ceux-ci étaient archivés et toujours accessibles en ligne du fait, notamment, de la procédure inefficace de suppression proposée par le moteur. N'ayant pas donné à l'hébergeur son accord, au sens de l'article 7 de la loi du 6 janvier 1978, à l'archivage de ses messages, elle s'est retournée contre ce dernier pour « ...
Tribunal de grande instance, Paris, Ord. réf., 14 avril 2008, Bénédicte S.
c/ Google Inc., Google France
 
1er septembre 2008 - Légipresse N°254
489 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message