Sur le même sujet

Nullités de la loi de 1881 : l'orthodoxie de la cour d'appel de paris / Cours et tribunaux

Nullités de la loi de 1881 : l'orthodoxie de la cour d'appel de Paris

1/12/2010

Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Maria Bekhazi

Elève avocate
Stefano Danna

Rédacteur en chef

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Nullité de la plainte visant « l'infraction de diffamation prévue et réprimée par les dispositions des articles 29 et 32 de la loi du 29 juillet 1881 » -

Procédure
/ Jurisprudence


01/12/2010


Nullité de la plainte visant « l'infraction de diffamation prévue et réprimée par les dispositions des articles 29 et 32 de la loi du 29 juillet 1881 »



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



En application de l'article 50 de la loi sur la presse, la plainte avec constitution de partie civile doit non seulement articuler les faits mais encore les qualifier précisément et viser les articles de la loi correspondant à cette qualification

En l'espèce, la plainte avec constitution de partie civile déposée visait : « l'infraction de diffamation prévue et réprimée par les dispositions des articles 29 et 32 de la loi du 29 juillet 1881 ». Pour la cour, en omettant de qualifier les faits de diffamation publique envers particulier et en visant globalement les articles 29 et 32 de la loi sur la presse qui concernent, pour le premier la diffamation envers un particulier ou envers un corps et l'injure, pour le second la ...
Cour d'appel, Paris, Pôle 2, ch. 7, 9 septembre 2010, Sarl France Europe Éditions Enseigne Benevent c/ F. Membribe
 
1er décembre 2010 - Légipresse N°278
221 mots