Sur le même sujet

Licenciement pour faute grave d'un salarié ayant installé sur son ordinateur professionnel un logiciel de peer-to-peer / Cours et tribunaux

Licenciement pour faute grave d'un salarié ayant installé sur son ordinateur professionnel un logiciel de peer-to-peer

1/11/2011

Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Patricia Gendrey

Enseignant
Ondine Delonca

Etudiante

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Licenciement pour faute grave d'un salarié ayant procédé au téléchargement illégal d'un logiciel de peer-to-peer à partir de l'adresse IP de l'employeur -

Internet
/ Jurisprudence


01/09/2011


Licenciement pour faute grave d'un salarié ayant procédé au téléchargement illégal d'un logiciel de peer-to-peer à partir de l'adresse IP de l'employeur



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



La faute grave est celle qui rend impossible le maintien du salarié dans l'entreprise ; il appartient à l'employeur qui entend se prévaloir d'une telle faute de la part de son salarié d'en rapporter seul la preuve et de démontrer qu'il a contraint le salarié à quitter son emploi dès la constatation de la faute.

En l'espèce, un employé d'une étude d'huissier de justice avait fait l'objet d'une rupture de son contrat de travail, son employeur ayant constaté que celui-ci avait téléchargé illicitement des fichiers musicaux à partir de son ordinateur professionnel après y avoir installé un logiciel d'échange de fichiers (peerto- peer). Le salarié avait convoqué son employeur devant le conseil de prud'hommes pour obtenir le versement de diverses 462 LÉGIPRESSE n° 286 - Septembre 2011 ...
Cour d'appel, Versailles, 5e ch., 31 mars 2011, M. Pech c/ M. Benton- Piercy
 
1er septembre 2011 - Légipresse N°286
307 mots