Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Hervé Hugueny

Chef des informations

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Hommage à Bernard Jouanneau -

Hommage
/ Flash


09/06/2017


Hommage à Bernard Jouanneau




 
Bernard JOUANNEAU est décédé le 6 juin. Ce fut un immense avocat et un très bon spécialiste du droit de la presse. 

En cette matière, il s’est surtout distingué par ses combats répétés pour la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, notamment au sein de la LICRA, dont il a animé les travaux pendant de nombreuses années.

Ses combats contre FAURISSON resteront célèbres. Il est décédé juste le jour où fut rendu ce très beau jugement de la 17e chambre dans l’affaire qui opposait ce dernier à Madame Ariane Chemin, reconnaissant à la journaliste la vérité de la diffamation qui lui était reprochée pour, en l’occurrence, avoir dit que FAURISSON était "un faussaire, un menteur et un manipulateur". Je pense qu’après avoir plaidé contre ce dernier, dans une affaire retentissante pour Robert BADINTER, à raison des mêmes assertions, il aurait été très heureux de voir que, c’est sur le terrain de la vérité du fait diffamatoire que le tribunal a, cette fois-ci, relaxé la prévenue.

Il s'était battu aussi avec beaucoup de constance pour que la négation du génocide arménien soit pénalisé. Il aura eu la joie de voir cette réforme enfin adoptée, dans la loi Egalité et Citoyenneté du 27 janvier dernier.

Bernard JOUANNEAU était un lecteur fidèle de Légipresse, depuis les premières heures de notre revue. Il a été surtout un de ses contributeurs marquants, en particulier sur toutes ces questions. Sa plume était vive comme l’était sa parole. Elle était brillante, provocatrice, innovante et surtout percutante.

Nous disons à tous ses proches, notamment à mes amies Christine COURREGE et Mathilde JOUANNEAU, notre peine et toute notre affection.

Basile ADER
9 juin 2017 - Légipresse N°350
325 mots
> Commenter
Ajouter un commentaire
Titre du commentaire :
Message :
Envoyer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message
Powered by Walabiz