Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Juliette PHILIPPE

BIBAS
Bibliothèque Universitaire ...
Jean-Baptiste Duriez

Avocat
Avocat

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Procédure de presse > L'article 472 du CPP offre la possibilité de dommages et intérêts pour la partie civile, sans distinction selon que l’action publique a été mise en mouvement par une plainte avec constitution de partie civile ou par voie de citation directe - Procédure de presse

Procédure
/ Jurisprudence


10/11/2018


L'article 472 du CPP offre la possibilité de dommages et intérêts pour la partie civile, sans distinction selon que l’action publique a été mise en mouvement par une plainte avec constitution de partie civile ou par voie de citation directe



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



  Poursuivi devant le tribunal correctionnel pour diffamation publique envers un particulier, un prévenu a posé la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) suivante, transmise par les juges du fond à la Cour de cassation : « L'article 472 du code de procédure pénale, en ce qu'il permet à la partie civile d'éviter la condamnation par la juridiction pénale à dédommager la personne contre laquelle elle s'est abusivement constituée pour un délit de presse en choisissant ...
Cour de cassation, (ch. crim ; QPC), 11 juillet 2018, S. Loubet
 
10 novembre 2018 - Légipresse N°363
543 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message