Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Wilfrid TEREAU

reporter-photographe

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Procédure de presse > Impossibilité pour un Etat étranger d’agir sur le fondement de la diffamation publique : la Cour de cassation ne transmet pas la QPC - Procédure de presse

Procédure
/ Jurisprudence


19/12/2018


Impossibilité pour un Etat étranger d’agir sur le fondement de la diffamation publique : la Cour de cassation ne transmet pas la QPC



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Le Royaume du Maroc a porté plainte devant les tribunaux français, du chef de diffamation publique, contre un ressortissant marocain ayant accusé la police marocaine de «torture», et contre des journalistes français qui avaient relayé l’information. Le requérant a soumis une question prioritaire de constitutionnalité, transmise à la Cour de cassation, ainsi rédigée : « Les dispositions combinées des articles 29, alinéa 1er, 30, 31, alinéa 1er, 32, alinéa 1er, et 48, 1°, 3° ...
Cour de cassation, (Ass. Plén.), 17 décembre 2018, Royaume du Maroc c/ M. X. et a.
 
19 décembre 2018 - Légipresse N°367
476 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message