Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Paloma ACCOT

Etudiant

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Communications électroniques > La Privacy by design : une fausse bonne solution aux problèmes de protection des données personnelles soulevés par l’Open data et les objets connectés ? - Communications électroniques

11,00€ TTC
Open data
/ Chroniques et opinions


01/04/2016


La Privacy by design : une fausse bonne solution aux problèmes de protection des données personnelles soulevés par l’Open data et les objets connectés ?



Ajouter au panier



> Abonné ? Identifiez-vous



L’Open data peut soulever d’importantes difficultés concernant la protection des données à caractère personnel, directement ou indirectement par recoupement des bases de données publiques. Les objets connectés posent la question avec encore plus d’acuité puisqu’ils enregistrent nos activités personnelles au travers de leur diversité, de leurs localisations et de leurs temporalités. La Privacy by design, plébiscitée par les autorités de régulation pour promouvoir le développement des nouveaux usages, est à cet égard un mode de régulation séduisant puisqu’il intègre la protection des données à caractère personnel dès la conception des outils de collecte, de traitement ou d’exploitation des données. Il s’agit dès lors d’interroger la pertinence de cette solution, son intérêt et ses limites au regard des problèmes soulevés par l’Open data et les objets connectés grâce à une étude multidisciplinaire croisant analyses juridiques, techniques et économiques. La Privacy by design apparaît alors objet d’un paradoxe dans la mesure où, prétendant régler les problèmes de protection en amont, elle en fait naître en aval. C’est pourquoi une autre logique de protection peut être plébiscitée, la Privacy by using, complément et inversion de la précédente.

La régulation de la collecte et de l’exploitation des données à caractère personnel est confrontée à des problèmes de plus en plus complexes avec la multiplication incessante des sources de collecte, la capacité technologique de les traiter et d’individualiser ce traitement et l’extension de leur exploitation aux domaines les plus divers. Le développement de l’Open data et des objets connectés sont emblématiques de cette complexité.L’Open data vise à ouvrir les bases de ...
 
1er avril 2016 - Légicom N°56
9419 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message
Powered by Walabiz