Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Elise Proux

Responsable Juridique
PLAYTIME
Géraldine Falcon

particulier

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Infractions de presse > Les propos « sale violeur » publiés sur Instagram ne constituent pas un simple jugement de valeur et violent l’article 8 de la Convention EDH - Infractions de presse

5,00€ TTC
Liberté d'expression
/ Jurisprudence


30/01/2018


Les propos « sale violeur » publiés sur Instagram ne constituent pas un simple jugement de valeur et violent l’article 8 de la Convention EDH



Ajouter au panier



> Abonné ? Identifiez-vous




Un blogueur de nationalité islandaise avait été accusé de viol et d’agressions sexuelles, avant que le parquet n’abandonne les poursuites faute de preuves. Un magazine local avait publié une interview de celui-ci, avec sa photographie en couverture ainsi que ses commentaires sur cette accusation de viol. Le même jour, un particulier avait publié sur Instagram (service en ligne de partage de photographies) une version déformée de la photographie dudit blogueur, accompagnée de la ...
Cour européenne des droits de l'homme, (2e sect.), 7 novembre 2017, E. Einarsson c/ Islande
 
30 janvier 2018 - Légipresse N°357
630 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message
Powered by Walabiz