Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Antoine Rey

Legal analyst

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Communications électroniques > Parution du décret d’application de la nouvelle loi Informatique et libertés - Communications électroniques

Informatique et libertés
/ Flash


01/10/2018


Parution du décret d’application de la nouvelle loi Informatique et libertés



 

Après l’entrée en vigueur de la loi sur protection des données personnelles du 20 juin 2018 qui a modifié la loi Informatique et libertés, le nouveau décret d’application du 3 août 2018 achève la mise en conformité du droit national au cadre juridique européen. Le texte fixe plus précisément les délais et procédures applicables aux différentes missions de la Cnil et précise certaines dispositions de la loi. Il modifie le décret du 20 octobre 2005 qui avait été pris pour l’application de la loi de 1978 afin de le mettre en conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD). Le décret achève par ailleurs la transposition de la directive 2016/680 « Police-justice » du 27 avril 2016 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel, à des fins de prévention et de détection des infractions pénales, d’enquêtes et de poursuites en la matière ou d’exécution de sanctions pénales, et à la libre circulation de ces données. Par ailleurs, il procède aux coordinations nécessaires, notamment dans le Code de procédure pénale pour les fichiers de police judiciaire, particulièrement pour le traitement d’antécédents judiciaires, ainsi que dans le Code pénal, pour les contraventions d’atteintes aux droits de la personne résultant des fichiers ou des traitements informatiques. Rappelons qu’une ordonnance de réécriture complète de la loi Informatique et libertés est prévue, dans un délai de six mois, notamment afin de résoudre les difficultés de lisibilité de ce cadre nouveau juridique composite.

1er octobre 2018 - Légipresse N°363
293 mots
> Commenter
Ajouter un commentaire
Titre du commentaire :
Message :
Envoyer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message