Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Antoine Rey

Legal analyst

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Infractions de presse > « Grâce à Dieu » : la cour d’appel de Paris rejette à son tour la demande de suspension de la diffusion du film - Infractions de presse

Présomption d'innocence
/ Jurisprudence


27/06/2019


« Grâce à Dieu » : la cour d’appel de Paris rejette à son tour la demande de suspension de la diffusion du film



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



Le film « Grâce à Dieu », réalisé par François Ozon, retrace le parcours de trois personnes qui se disent victimes d’actes à caractère sexuel infligés entre 1970 et 1991, par le prêtre Bernard Preynat. Celui-ci est mis en examen dans le cadre d’une information judiciaire ouverte au TGI de Lyon. Invoquant une atteinte à sa vie privée et à sa présomption d’innocence, le prêtre a saisi le juge des référés aux fins de voir ordonner la suspension de toute diffusion du film ...
Cour d'appel, Paris, 26 juin 2019, B. Preynat c/ SAS Mandarin Production et a.
 
27 juin 2019 - Légipresse N°373
674 mots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.
X Fermer ce message