Enews Legipresse

Recevez la newsletter et entrez dans le Club Légipresse
Valider
Valider l'adresse e-mail pour inscription à l'E-news

Le club Légipresse

Les 2 derniers inscrits
Louis-Marie Horeau

Conseil
Canard Enchaîné
Isa H

Stagiaire

Vidéos

02/09/2016
Fabrice Arfi, Médiapart

Forum 2015 - Informer n'est pas un délit

Toutes les vidéos
Accueil > Infractions de presse > Propos outrageants couverts par la liberté d’expression en matière satirique et humoristique - Infractions de presse

Injure
/ Jurisprudence


25/01/2021


Propos outrageants couverts par la liberté d’expression en matière satirique et humoristique



La boutique



> Abonné ? Identifiez-vous



L’homme politique Nicolas Dupont-Aignan a porté plainte et s’est constitué partie civile du chef d’injure publique envers particulier après la diffusion d’un sketch de Stéphane Guillon lors dans l’émission « Salut les terriens », sur la chaîne de télévision C8. L’humoriste et le directeur de la chaîne ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel. Les propos poursuivis étaient les suivants : « Dupont-Aignan ou Dupont est niais. Dupont est niais, nul et nocif ...
Cour d'appel, Paris, (pôle 2 - ch. 7), 20 janvier 2021, N. Dupont-Aignan c/ S. Guillon et a.
 
25 janvier 2021 - Légipresse N°390
433 mots